Managers, sachez quand arrêter de parler et commencer à écouter.

À l’approche de la nouvelle année, de retour à Paris voici un conseil de toute fin d’année.



En tant que manager, vous devez probablement parler beaucoup. Vous voulez que les gens aient les bons conseils et connaissent la direction prise, bien sûr, et il y a beaucoup de situations où vous devez exprimer votre opinion. Mais à un moment donné, parler beaucoup se transforme en une communication excessive.

Vous finisez par dominer les conversations, et les points de vue des employés ne sont pas entendus.

Pour vous assurer que vous ne parlez pas trop, écoutez autant que vous parlez.

Lorsque quelqu’un soulève un point en réunion, invitez les autres à intervenir avant vous. En fait, n’apportez vos idées qu’après celles offertes par plusieurs autres personnes. De cette façon, tout le monde est inclus et sent que sa contribution est appréciée.

Vous pouvez également planifier des séances individuelles régulières avec les membres de votre équipe pour encourager une communication ouverte. Interrogez les collaborateurs sur leurs désirs, leurs besoins et leurs préoccupations – puis taisez-vous.

Vous serez surpris de tout ce que vous apprendrez lorsque vous ne dites rien.


This tip is adapted from “Don’t Be the Boss Who Talks Too Much,”
by Hjalmar Gislason

Catégories :Manager

Tagué:

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s